mardi 4 octobre 2011

Le miracle...

Dès que je l'ai vue je l'ai aimée ... Il m'a fallu une heure et demi de formation pour apprendre à m'en servir, car , pour vous donner une idée, la différence qu'il y a entre ce bijou et mon ancienne machine qui vient de rendre l'âme au bout de 18 ans de bons et loyaux services, c'est à peu près la différence qu'il y a entre le premier téléphone portable et l'i-phone 4 ! ...Bref...
Tout a très bien commencé entre nous ...

Hier , je suis allée lui acheter des tas de beaux fils de toutes les couleurs ...


Et puis cet après-midi , 16 heures, alors que nous étions lancées elle et moi dans une course folle avec un délicieux fil orange ...PAF . Le drame !
Et je te fais un caprice , et je te casse un premier fil, et je t'en casse un deuxième...
Et au cas où tu n'aurais pas bien compris, je te casse le fil LE PLUS DUR à ENFILER QUI EXISTE ,  celui qui est INACCESSIBLE AUX FINS FONDS DES ENTRAILLES DE LA MACHINE ! (Patricia si tu passes sur mon blog arrête de rire stp)
Bon...
Bon bon bon bon ... Où est ce P(5"#ù%&N  de manuel de ré-enfilage de cette P3"à)N6ù#!§ Biiip ...
17 h 30...  (je vous jure)... J'avais lu tout le manuel en français , en finnois et en japonais , et je n'avais toujours pas trouvé comment ré-enfiler ce fil .
C'est là que le miracle s'est produit !
Échevelée, excédée (vous imaginez aisément je suppose? au bout d'une heure et demi de bataille?) , le visage et les deux bras levés vers le ciel, j'ai hurlé : "MAIS AIDEZ  MOUAAAAAAAAAAAA !!!!!"
Quand j'ai rebaissé les yeux sur ma machine , je l'ai vu!  L'enfileur automatique de ce fil ! Un petit bouton blanc tout simple . Quand j'ai appuyé dessus, le levier s'est baissé très simplement , dégageant le passage pour un enfilage d'une simplicité extrême...

Je pense qu'ils devaient bien se tenir les côtes, depuis une heure et demi, là-haut !
;o))



22 commentaires:

  1. hihihi je t'imagine bien ! Moi j'ai une surjeteuse brother c'est un vrai régal de simplissité !

    RépondreSupprimer
  2. Demande, et tu obtiendras ;-)
    Bises,
    Alexandra

    RépondreSupprimer
  3. Excellent ;-)))
    Tu vas pouvoir me faire une jolie robe maintenant :-p

    RépondreSupprimer
  4. ah ah, ca me rappelle un livre que les filles adorent (ecole des loisirs). la giraffe qui tombe en carafe avec sa voiture dans le desert et qui essaie tout pour la reparer. Le manuel, la verification minutieuse, rien y fait. Puis elle dit soudain en ton de priere (petites fleurs autour des mots) : " ma p.e.t.i.t.e voiture c.h.e.r.i.e., tu peux redemarrer ?" et la voiture fait VROUM!!

    RépondreSupprimer
  5. Tu m'as bien fait rire! Les machines à coudre, grrrr j'en ai passé des heures avec les modes d'emploi. J'aime bien ta version, très spirituelle finalement !!

    RépondreSupprimer
  6. Miracle!!!!!!!!!
    Allez on passe, on oublie tout...entre elle et toi c'est une nouvelle histoire d'Amour :-D
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. moi je redoute le changement de saison, car j'ai pas d'enfilage automatique, alors du noir pour l'hiver et du blanc cassé pour l'été, parce qu'il ne faut pas exagérer avec le tout-puissant ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Moi qui voulais changer de surjeteuse…Je vais peut être attendre avant de me faire des noeuds…Mais dis nous si tu es contente de l'utilisation au final. Je prendrai note .

    RépondreSupprimer
  9. oh pétard ,dire que j'ai failli passer hier à la boutique ...

    RépondreSupprimer
  10. Ben oui pour qu'on croie vraiment qu'ils sont là il faut qu'il y ait un peu de spectaculaire, incrédules que nous sommes ! ; ) en vrai tu as manqué de foi en la 'toute puissante' technique là je crois ; ) biiises !

    RépondreSupprimer
  11. Ah oui, ca agace ;o)
    J'ai fait une photo de chaque point de passage du fil et ce pour chaque point de chaque machine et je me suis acheté un petit cadre numérique : je fait défiler les photos sous mes yeux pendant que j'enfile et ca fait gagner du temps. C'est surtout que je m'énerve un peu moins!

    RépondreSupprimer
  12. coucou alex ,
    je suis passée hier matin et la boutique était fermée ....j'ai l'explication, tu m'as bien fait rire ...je repasserai et je compte sur toi pour me faire une démo de ton nouveau joujou
    bises rebeca

    RépondreSupprimer
  13. oh ! mais quelle histoire :-)
    Sur ma babylock, l'enfilage des boucleurs est top, mais je n'ai toujours pas compris comment enfiler les fils d'aiguille automatiquement, même avec ce foutu enfileur. Du coup, j'enfile les fils à la main depuis 2 ans.

    Mais as-tu résolu la question du "pourquoi le fil a cassé tant de fois ?". C'est quand même pénible ça non ?

    RépondreSupprimer
  14. oh la la! ma machine à coudre a à peu près 35 ans et à la lecture de ce billet je prie très fort pour qu'elle vive encore très longtemps! (je ne m'en sortirais pas non plus avec un iphone4)

    RépondreSupprimer
  15. je ne te souhaite pas d'autres "couacs" dans ce genre, mais franchement, rien que pour le plaisir de te lire... tu es trop drôle !

    RépondreSupprimer
  16. J'espère que tu n'as plus eu de souci de ce genre depuis ce billet! Je viens de voir ta nouvelle collection : pffffiou, que de merveilles!! Encore une fois, bravo à toi Alexandra!

    RépondreSupprimer
  17. Ça me fait plaisir! Oui, c'est horrible, mais ça fait plaisir de savoir que je ne suis pas la seule à perdre une demi journée juste pour un satané fil récalcitrant et une machine tétue!
    Note bien que la mienne, assez récente n'a pas d'enfilage automatique, et que je l'ai apprivoisée seule( 1 semaine à tout tester, et à me maudire d'avoir acheté pareil engin!)
    Mais je l'aime d'amuuuur ma machine!

    RépondreSupprimer
  18. Génial, j'ai adoré la scène!! je n'ai jamais utilisé une macgine à coudre, cela me terrifie! un jour un jour... bravo!

    RépondreSupprimer
  19. Il manque juste de dessiner la BD !!!!Trop drôle la scène !!!
    Mais moi j'aurais bien aimé voir les résultats de tes essais !
    Biz de fin de WE
    Kti

    RépondreSupprimer
  20. une chance qu'il existe ce petit bouton blanc ;-))...... depuis je suis sûre que vous filez le parfait amour ;-)) bises

    RépondreSupprimer
  21. hahahaaaaaaaaa !! je crois qu'on a toutes connues ca au moins une fois !! la rage derriere sa surfileuse.. moi ce qui me fait enrager c'est quand le point est déréglé, et que je passe une demi heure a le régler fil par fil... grrrr bonne continuation !!

    RépondreSupprimer