Propriété intellectuelle et industrielle


PROPRIETE INTELLECTUELLE ET INDUSTRIELLE
La Princesse au petit pois® est une marque enregistrée à l'INPI dans plusieurs catégories.
Vous pouvez partager les photos de mes collections en mentionnant systématiquement le
nom de la marque et le nom du photographe.

La photo de ma bannière est d'Helena Vartiainen
©Helena Vartiainen pour La Princesse au petit pois®

Translate

lundi 21 mai 2012

Champions ...

Que l'on aime le foot ou pas, il flotte à Montpellier ce matin une douce ivresse de joie . Les techniciens s'activent sur la place de la comédie pour monter le podium où les joueurs vont être consacrés ce soir.
Et malgré la pluie, il y a un parfum d'été.
C'est à la télévision que  je me rends compte à quel point la ville est cosmopolite, jeune, bouillonnante d'énergie. Je suis heureuse de voir que mes enfants s'y enracinent, et moi, moi qui ne me suis jamais sentie de nulle part, eh bien hier soir, en tremblant à l'unisson avec les vieux enfants de Montpellier qui réalisaient un rêve, je crois que je me suis enfin sentie à la maison.


Alexandra , championne de France !   ;o))

9 commentaires:

  1. c'était çà !!! Yeah !!!! ♥

    RépondreSupprimer
  2. je suis comme toi
    même si je ne suis pas fanatique de foot ,je suis heureuse pour Montpellier
    j'aime tellement cette ville
    c'est une chance d'habiter à côté !

    RépondreSupprimer
  3. Je partage totalement ce sentiment. Je ne m'intéresse pas au foot mais j'aime tellement Montpellier. Cet évènement traduit tout le dynamisme et la passion qui animent cette ville. Loin d'être (pour moi)la petite ville provinciale, je la vois comme LA grande ville du Sud. Bravo les champions!!!!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai bien pensé à toi en écoutant la radio ce matin !

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi j'aime ces soirs de fêtes où l'on vibre avec sa ville. J'ai connu ça une fois à Toulouse (qui est aussi La grande ville du Sud!). La photo est très chouette.

    RépondreSupprimer
  6. Oui on a tous vibrés, footeux ou pas, Montpellièrains de naissance, d'adoption ou ex- habitants de cette ville, nous sommes redevenus tous Montpellièrains ce soir là, tous ceux qui ont un jour croisé l'histoire de Montpellier pour la vie, quelques jours, quelques semaines, quelques années...
    beaucoup de nostalgie aussi et de souvenirs émus.

    RépondreSupprimer